Depuis septembre 2012, un GLIC a été créé entre les membres de l’association et certains habitants du quartier.

 

Environ 50 boîtes à idées ont été créées et installées dans différents points stratégiques de l’arrondissement : chez les commerçants, dans les salles d’attente, chez des gardiens d’immeuble, des sièges et lieux publics d’associations… 

Afin de proposer aux habitants un appui concret dans la réalisation de leur projet, ce collectif, aidé par la chargée de mission de l'ARBP, traite les différentes idées des participants et les invite lors d’une soirée de restitution à débattre et à envisager la réalisation des projets tous les derniers lundis de chaque mois dans les locaux de l’association.

 

 

Sur 10 idées proposées lors des rencontres du GLIC,

4 projets ont vu le jour concrètement en 2014 !

bien d'autres émergent en 2015 ...


Construire ensemble en branches

2 commentaires

A la découverte de Brillat Savarin

Alexis, habitant rue Brillat Savarin, a réalisé un événement festif au printemps dernier en créant un parcours gratuit et ouvert à tous les habitants dans la rue de ce gastronome.  Ce parcours, ponctué d'animations sur l'histoire de la rue et la personnalité de M. Brillat Savarin, avec des points d'étape dans les commerces et bureaux de la rue s'est clôturé par une dégustation des mets qui portent son nom. Ce sont une quinzaine de voisins et voisines ravis et réjouis qui ont participé à cette "Découverte de Brillat Savarin" !

 

5 commentaires

Tête de Fête

Mounia nourrissait depuis quelques années, dans son salon de coiffure au 41 rue des peupliers, une idée qu’elle portait dans son cœur. Elle souhaitait pouvoir faire bénéficier de prestations de coiffure à des personnes du quartier n’en ayant pas forcément les moyens financiers ou étant isolées. Le samedi 20 décembre après midi dernier, cette idée est devenue très concrète grâce au GLIC.

Via des chéquiers solidaires, les membres de l’ARBP ont pu permettre aux habitants d’offrir des chèques cadeaux pour un fameux « shampoing coupe brushing » à qui elles voulaient.  Ce sont donc une dizaine de femmes qui sont passées sous les doigts de fées et les ciseaux d’or de Mounia et ses collègues Hanane et Imène. L’Oréal, que nous avions contacté afin de présenter le projet et solliciter une aide matérielle a gracieusement envoyé un colis remplis de soins et produits.

Vous avez dit « juste le temps d’une coupe » ? Pas du tout, l’espace d’un après midi, le temps s’est arrêté au salon pour créer un espace intime, privilégié et pudique pour ces femmes. Condition sinéquanone de la tenue du projet dans l’esprit de Mounia.

Ces femmes… et pas que… puisque le partage, les discussions et les échanges ont été favorisés dans ce moment particulier avec photographes, quelques membres de l’ARBP et autres personnes venues admirer la mise en lumière de la beauté de ces jeunes filles, femmes, mères. Les yeux ont pu être d’autant plus être écarquillés cet après midi là que Romain, magicien est venu présenter ces tours aux enfants (et pas que…) venus également passer un bon moment au salon.

 

Lire la suite 0 commentaires

 Un premier projet en 2015 ...


"La bataille du rail" à la Poterne

« Très beau film »

« Super intéressant »

                   (Séphora)

 « Un grand moment de la Résistance ! »

                                                             (Gérard)

 

Quel succès pour la projection du film La Bataille du Rail proposé par Michel K. avec le soutien du GLIC le 7 mars dernier. Ils étaient une quinzaine d’habitants du 13ème à être présents cet après midi là pour visionner le film. Ils ont pu exprimer une fois le générique de fin leurs impressions et témoignages. L’objectif pour Michel était de revenir sur la mémoire des événements autour de la Libération de Paris et permettre un échange citoyen.  Les participants ont apprécié la démarche et ont laissé leurs contacts afin d’être prévenus des prochaines projections. D’ailleurs, Michel souhaite poursuivre ce cycle avec le film Le Train, qui a pour décor le quartier de la Gare de Rungis.  Merci à Michel pour son implication et au centre d’animation de la Poterne des Peupliers qui a accueilli l’événement !

0 commentaires

Le soleil comme vous ne l'avez jamais vu

Rendez-vous samedi 25 juillet 2015, 15h

sur la passerelle du parc Charles Trenet (nouveau parc de l'éco zac Rungis)


Il y a deux manières de voir le SOLEIL.
- L'une est purement scientifique et correspond au texte suivant:
Le Soleil est l'étoile la plus proche de notre petite planète, la Terre. L'autre étoile la plus proche, Proxima du Centaure est à 4,243 année-lumière, soit 39 734 100 000 000 Kms ou encore 991 493 450 fois la circonférence de la Terre (40 075 Kms). C'est une distance qui reste difficilement appréhendable pour les humains que nous sommes. Le Soleil a une importance capitale sur le développement de la vie sur notre planète. En effet, sans lui nous ne pourrions pas vivre selon les critères que nous connaissons actuellement. Mais il y a un fait très important c'est la distance qui nous sépare de lui. Trop proche de lui, comme Mercure ou Vénus, la température est trop importante. Trop loin de lui, comme Mars, là, la température est beaucoup trop basse. Dans ces deux cas la vie biologique est inexistante ou très limitée. Il existe donc une distance favorable à la vie biologique et cette distance, les scientifiques l'on nommé "Zone de vie habitable" et a priori, notre planète à la "chance" d'être à la bonne distance. Le Soleil, comme toutes les autres étoiles, est un convertisseur de matière. Chaque seconde il transforme 4 millions de tonnes d'Hydrogène en 3,4 millions de tonnes d'Hélium. Les scientifiques lui accordent encore 4,5 milliards d'année d'existence.

- L'autre est plus alléchante et Joël vous propose dès 15h samedi 25 juillet (initialement prévu dimanche avant de connaitre la météo qui se présente pluvieuse) sur la Passerelle du jardin Charles Trenet, place de Rungis, de mettre ses lunettes astronomiques à votre disposition dans lesquelles vous découvrirez le Soleil, ses tâches et ses éruptions.

3 commentaires


"Depuis ma fenêtre"


...participez au GLIC le dernier lundi de chaque mois à 19h

voici les projets en cours :

 

- A la recherche de jeunes nouveaux talents du 13ème





- Image publique participative

Michèle Francine, ancienne professeur de Culture Générale à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs et militante pour la démocratie participative artistique, aimerait rassembler des jeunes plasticiens reconnus avec des jeunes résidant en logement social du 13ème afin de leur faire réaliser, dans l'esprit de l’éducation populaire, une fresque collective sur un mur d'habitat social du 13ème. La production de cette image publique signerait aussi bien la volonté d’appropriation de l’espace vécu que le désir de « parler » au quartier… à la ville.  La rencontre de deux jeunesses, l’une motivée par le fait d’apporter son savoir-faire acquis dans les institutions ad hoc, l’autre d’apprendre à s’exprimer avec les moyens de l’excellence. De fait, une initiation réciproque entre jeunes diplômés, ou en voie de l’être, d’écoles d’art et jeunes de milieux moins favorisés. 


Si vous souhaitez apporter votre soutien à ces projets ou en proposer d'autres,

n'hésitez pas à nous contacter

ou à participer à la prochaine rencontre du GLIC Rungis Brillat Peupliers. . .